savior+

« il venait d’avoir 18 ans… »

Visa 2006 Cette année encore le festival a fait office de chronique de l’année écoulée des faits divers géopolitiques. Et s’il avait fallu donner un nom à cette édition, comme pour un millésime, une promotion ou une cuvée, elle se serait appelée Beyrouth. Nous n’irons plus au bois, les cèdres sont coupés. Là encore, le photo journalisme a porté témoignage pour les festivaliers de Perpignan. Mais que le Liban ne soit pas l’arbre qui cache la forêt. On continue de se battre et mourir en Irak et en Afghanistan, l’Afrique continue d’agoniser du SIDA et l’Amérique de payer la facture des bouleversements climatiques dû au réchauffement de la planète, exit le jazz à la Nouvelle-Orléans… Qu’on ne se méprenne pas, comme au fond la boîte de Pandore, il y a l’espoir. Marie-Laure de Decker et ses Woodabes qui ne vivent que de pâturages et d’amour. Ou le « Personal best » d’Elliot Erwitt, regard d’un homme sur son temps, le meilleur de 350 clichés à l’église des dominicains.
31