savior+

Guérilla maoïste sur « le toit du monde »

Guérilla maoïste sur « le toit du monde » « Avant l’introduction de la démocratie au Népal en 1990, « le royaume des montagnes » est une monarchie absolue. Depuis les premières élections, il y a 16 ans, quinze gouvernements se sont succédés.1996, après plusieurs années de désenchantement politique, le parti communiste maoïste préfère se tourner vers la lutte armée. Massacre de la famille royale par le fils aîné du roi. Il est proclamé roi, mais meurt d’une blessure qu’il s’est lui même infligé. Son frère lui succède. Cela commence comme un roman d’aventure de Joseph Kessel. Philip Blankinsop, de l’agence Vu, au de là de l’aspect épique d’une guérilla dans les jungles montagneuses, continue de photographier des êtres humains pris dans les rêtres de l’histoire. « Un couple de rebelles armées dans la jungle se sourient : le parti a accepté leur union. Une fille armée d’une ouzie, sexy comme une couverture de SAS. C’est Sunita. À notre deuxième rencontre, elle était morte…Quand vient la révolution, la parité est respectée ! »
31