savior+

Ete des portraits 2006

Bonne idée de Gérard ! Gérard Cimetière exerce selon lui : « Le plus beau métier du monde, photographe ! ».
Un jour à l’instar du berger de Millau qui oublia son sandwich au fromage et retrouva du roquefort, il oublia des photos sur les murs de Bourbon-Lancy et ce, durant une semaine. 
A sa plus grande surprise, elles ne s’étaient pas transformées en roquefort, on ne les avait pas volés et qui plus est, elles ne s’étaient pas dégradé en restant dehors. L’idée du festival venait de naître. Mais, exposer seul, ses photos sur les remparts c’était ridicule. Alors, il fit appel à des amis. Puis petit à petit, ils se retrouvèrent 38O photographes à exposer plus de 2000 photos, de France et d’Europe. 
Le festival fonctionne sur la bonne volonté des bénévoles et le soutien financier de la mairie de Bourbon-Lancy, du conseil général, de la région, de l’office du tourisme et de l’entreprise Epson. Soit un budget de 100 000 euros. 
Il ramène 50 000 visiteurs à la ville. Peuvent participer les adhérents au GNPP ou tout équivalent européen, comme la SIAFE en Italie.
31