savior+

Le fils du chapelier

Davide Cerati "Le fils du chapelier" Borvo de diamant.
20 ans de bons et loyaux services pour la photographie ou plutôt comme ont dit dans son dialecte milanais de « roba face », de voleur de visage. Davide Cerati est le fils d’un chapelier italien. Lorsqu’ils partent en vacances ensemble, son père prend un appareil photo qui ne contient que douze poses. Cela l’oblige et le condamne à ne faire que de bonne photos. Mais, chaque photo pour Davide est pour lui un moment merveilleux. Lorsqu’il lui a annoncé qu’il voulait devenir photographe, son père qui avait l’habitude de compter l’argent à la fin du marché, lui répondit que ce n’était pas un métier concret et qu’il ne voulait pas de voleur sous son toit. Depuis, il est devenu un bon photographe( il a obtenu le premier prix 2006 du festival "portrait d’été" de Bourbon-Lancy). Et cela fait dix ans jour pour jour que son père est parti. Davide affirme que l’esprit de son père est présent parmi eux, à Bourbon-Lancy et qu’il est très honoré d’avoir « un voleur de visage pour fils ».
31