savior+

Jean-Michel Meurice.2

Jean-Michel Meurice. À voir sans modération Jean-Michel Meurice est un cinéaste et artiste peintre né en 1938 Lille. Auteur de nombreux films documentaires, le Grand Prix National de la Création Audiovisuelle lui est décerné en 1992. Il est co-fondateur du groupe « Support / Surfaces ». Son travail se caractérise par l’intensité colorée et l’atonalité des surfaces peintes, entièrement recouvertes par le pinceau de traces répétitives et parallèles sur des supports variés (films d’aluminium, toile trouée, vinyles…) de très grand format. Artiste d’une très grande maturité alliée une grâce poétique et décorative qui relie l’art moderne le plus radical avec les grandes œuvres du passé. Sa très belle œuvre interroge les limites entre la peinture et le décor, le pictural et l’architecture. Il est l’une des personnalités l’origine de la création de la chaîne de télévision franco-allemande Arte, dont il a été le directeur de 1986 1989. Le Centre est situé cent mètres de la gare de Perpignan, lieu emblématique de l'univers dalinien. C'est ainsi que le Centre a eu l'honneur de présenter les travaux des artistes comme : Joan Barberá, Rafaël Armengol, Artur Heras, Ben Vautier, Claude Viallat, Joan Barberá, Jean Le Gac, Guinovart, Adri Pina , Antoine Giacomoni, Charleli Couture, Tony Bevan, Vincent Corpet, Manuel Boix ... « cent mètres du centre du monde » A.C.M.C.M Le centre est situé cent mètres de la gare Perpignan lieu emblématique l’univers dalinien. Dans ancien entrepôt rénové transfiguré mêlent original contraste À pour objectif de montrer des artistes d'horizons très divers, provenant de la scène locale, nationale ou internationale travers des expositions individuelles ou de groupes. Il ne se restreint pas une approche conceptuelle particulière, mais déploie un intérêt pour divers médias : sculpture, peinture, dessin, vidéo, installation, performance et son, etc. Le Centre souhaite créer un espace convivial, stimulant et pédagogique pour le public travers un programme d'expositions et de divers évènements artistiques comme des conférences, ateliers, concerts, .. Ouverture: Tous les jours de 14h 18h (dimanches et jours fériés inclus) Tarifs: Entrée : 3 euros et 1,50 euros (étudiants, enseignants et demandeurs d'emploi) Location: Le Centre possède une superficie intérieure de 1400m2 et un parvis de 200m2. Les lieux sont flexibles et peuvent accueillir de 30 800 personnes pour des soirées privées, dîners, cocktails, évènements de relations publiques et de promotion, dans des espaces personnalisables assurant une importante visualisation de votre image ou de vos produits. Nous sommes votre disposition pour tout renseignement :
Tel : 04 68 34 14 35
Mail : info@acentmetresducentredumonde.com Actions pédagogiques: Le Centre A.C.M.C.M. privilégie l'action avec les enseignants, pour les élèves de tous les niveaux scolaires. Il offre la possibilité aux enseignants de collaborer dans les projets d'éducation artistiques qu'ils souhaitent mener. Le Centre travaille en partenariat avec les enseignants sur sa programmation. Selon les demandes des enseignants, des projets peuvent être mis en place, ainsi que des documents pédagogiques (textes, biographies, articles, visuels d'oeuvres.) Sont aussi proposées aux publics scolaires des visites qui leur sont spécifiquement destinées, ayant pour objectif d'envisager des pistes de travail pédagogique sur les expositions (visites sur rendez-vous). L'accès aux expositions pour les scolaires est libre. Expositions en cours: Black Soul Choir Vendredi 03 février 2012 - Dimanche 25 Mars 2012 Chema LOPEZ Chema LOPEZ (Albacete, Espagne, 1969) Sa peinture est une exploration linguistique de la pensée, qui se faufile travers des recoins impraticables et hiéroglyphiques. La force de son travail produit une sensation d'inquiétude car ce qu'il y a de beau et de terrible dans ses images, élaborées dans un sobre, aseptique presque, blanc et noir, est le filtre travers duquel nous observons les présences inquiétantes qui subtilement s'éveillent: leur aspect obscur, diffus, bestial, la mort et la présence du mal, essayant de dénuder la complexité et la fragilité humaines. "Les murmures auxquels fait référence Chema López (Albacete, 1969) sont les restes d'un bruit incessant, celui que provoque le frottement continu de l'accumulation. Une accumulation d'images, de textes, de références croisées, de films, de paroles de chansons : générée comme un bourdonnement qui contenait la somme de tous les sons. Sur les murs les tableaux ressemblent des puits noirs, des fragments de nuits obscures, d'où surgissent des formes blanchâtres avec des formes créées de fumée. Pour cette raison elles ont besoin de l'obscurité du fond pour exister, l'image parfaite du spectre qui l’est seulement le temps que nous le regardons et qui dans le contexte de l'art, paradoxalement, éternise sa condition passagère". Álvaro de los Ángeles El sonido que desprenden las imágenes ( Le son qui dégagent les images)
19